mardi 25 février 2020

CENTRE d'AVIATION de BREST LANINON - HYDRAVIONS

CENTRE d'AVIATION de BREST-LANINON

En 1916 il fut décidé de constituer un centre d'hydravions à BREST. Le lieutenant de vaisseau THIERRY pilote de dirigeable porta son choix sur le terre plein des Quatre-Pompes, à Laninon, en bordure de la rade de Brest. Approuvé dès le mois de novembre 1916 par le ministre, l'installation aux Quatre-Pompes était alors prévu pour quatre appareils. Un hangar en bois et toile de 28 m sur 20 devait donc suffire à l'installation, mais dans l'attente de ces aménagements une base fut installée à Camaret de l'autre coté de la rade au pied de la tour Vauban dès le mois de décembre 1916. En 1917 l'unité administrative "centre d'aviation maritime de Brest" comptait le centre de Camaret, un poste de relâche à Ouessant, un poste de combat à Tréguier, un centre de ballons dirigeables à Guipavas et un centre de ballons captifs à Brest-Laninon.
Les États-Unis déclare la guerre à l'Allemagne le 6 avril 1917. En juillet une flottille américaine arrive à Brest. La base navale américaine est créé. D'autres navires viendront renforcer cette première flottille en août et septembre. Leur mission est d'assurer la sécurité des convois venant des États-Unis,  menacés par les sous-marins Allemands, qui débarquent à Brest troupes et matériels. En janvier 1918 le terre plein des Quatre-Pompes, à Brest était repris par l'US NAVY qui choisit d'y installer une base importante. Ils édifièrent quatre hangars abritant des hydravions "CURTIS" H 16. Le centre américain de Laninon fut le plus important de l'US NAVY en France. L'effectif fut de 53 officiers et de 486 marins.

 Les hydravions sur la rade.

 Les hangars du centre d'aviation et les hydravions sur la rade.

Le centre d'aviation et l'escadre.

 Vue aérienne du centre d'aviation de l'US Navy.

 Entretien des hydravions.

 Maintenance des hydravions.

 Plutôt décontracté le garde.

 Un autre hydravion en maintenance.

Les hydravions devant les hangars.

Le centre de l'US Navy fonctionnait avec 30 hydravions. Ceux-ci arrivaient en pièces détachées et étaient remontés et essayés. La base ne sera vraiment opérationnelle qu'à la fin du conflit, en novembre 1918. L'armistice entraînera sa cession à l'Aviation Maritime Française qui en prit possession et y transféra le personnel et l'équipement du centre d'aviation de Camaret qui fut donc supprimé. Le centre d'Aviation Maritime de Brest-Laninon prit rapidement son régime de croisière et connut pendant plus de 15 ans une grande activité jusqu'à son transfert en 1936 à la nouvelle Base Aéronavale de Lanvéoc  Poulmic.
Le Centre d'Aviation Maritime de Laninon était doté des formations suivantes :
1) L'escadrille 2SI de surveillance.
2) La section d'entrainement des élèves de l'École Navale.
3) Le parc d'ouvriers de l'arsenal qui révisaient  et réparaient les hydravions.

Photos : National History&Heritage Command + cartes postales

Aucun commentaire:

Publier un commentaire